Coup de pouce de 3 millions de dollars pour le secteur du logement communautaire

par | Mai 14, 2020 | actualités croissance du secteur

Bilan de la première année d’activités du Centre

Durant sa première année financière, l’équipe du Centre a compensé en dynamisme et en efficacité, ce qu’elle ne possède pas (encore) en taille. Après l’étude de nombreuses applications, plus de 3 millions de dollars ont été attribués aux 32 projets retenus à travers le Canada.

« En tant que nouvel organisme pancanadien, nous sommes heureux de contribuer à soutenir des projets locaux et régionaux dans 7 provinces, et d’autres à l’échelle du pays. », souligne Stéphan Corriveau, directeur général du Centre. « Mes voyages l’hiver passé durant lesquels j’ai rencontré les organisations d’habitation à but non lucratif au Manitoba, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve m’ont confirmé à quel point les réalités diffèrent d’un coin du pays à l’autre. Certaines provinces ont l’avantage d’avoir déjà des structures en place par exemple en Colombie-Britannique, en Ontario ou au Québec. À d’autres endroits, le Centre est impliqué au développement de tels mécanismes provinciaux. Avec nos trois fonds, nous voulons soutenir une variété de projets, selon les différentes priorités établies par notre organisme. »

De façon générale, le Centre soutient les organisations ayant comme but de présenter un projet transformateur. C’est-à-dire que tous les projets financés incluent de nouvelles approches, des outils ou des pratiques pouvant inspirer l’ensemble du secteur du logement communautaire. En 2019/2020, les trois plus grandes provinces ont obtenu une importante partie du financement, soit environ 2,2 millions de dollars. Ceci représente 71 % de sommes allouées, les montants provenant des 3 différents fonds du Centre. Le Manitoba et le Nouveau-Brunswick bénéficient quant à eux d’un soutien aux projets par le Fonds de transformation du secteur-projets d’impact sectoriel. Un projet de l’Île-du-Prince-Édouard reçoit un financement pour soutenir l’engagement des locataires autochtones, financé par l’initiative d’aide communautaire aux locataires. 

Les représentations du Centre à travers le pays ont aidé à faire connaitre les programmes de subventions qui visent entre autres à réduire les lacunes de services disponibles aux autochtones. Dans les projets financés, se trouvent également ceux qui encouragent les pratiques d’affaires innovantes et favorisent l’inclusion sociale ou la croissance du secteur du logement communautaire. Plus précisément, ces enjeux découlent des 5 axes prioritaires du Centre, ces axes se trouvent représentés dans l’attribution des fonds de manière assez équitable, avec un peu moins de demandes en lien avec la réduction de l’empreinte environnementale du secteur.  

« Dans le contexte du 50e jour de la terre récent et d’une nouvelle prise de conscience des priorités écologiques chez les acteurs politiques, nous comptons recevoir davantage d’applications pour des projets cherchant à intégrer des pratiques écologiques durables dans leur milieu de vie en 2020/2021. Si on pense à des exemples, partager un véhicule collectif ou bien utiliser des matériaux durables dans les rénovations pourraient ressembler à des initiatives financées par le Centre. », conclut Stéphan Corriveau. « L’essentiel est de se rappeler : nous cherchons à faire avancer les choses dans le secteur afin de permettre à chaque personne d’avoir un foyer. La crise de la COVID-19 nous démontre à quel point il est indispensable que nous poursuivions ce travail pour soutenir les populations vulnérables. » 

À propos du Centre de transformation du logement communautaire- ‘Le Centre’

Le Centre soutient un secteur de l’habitation communautaire qui met au cœur chaque individu, pendant que nous visons à accroître la transformation, la croissance et la durabilité du secteur. Le Centre renforce la capacité organisationnelle du secteur par l’entremise de trois fonds : le Fonds de transformation du secteur – projets locaux (FTS-PL), le Fonds de transformation du secteur – projets d’impact sectoriel (FTS-PIS) et le Fonds d’initiative d’aide communautaire aux locataires (FIACL). 

Nos fonds sont alloués aux projets qui répondent aux critères de changement suivants :  

  • Réduire l’empreinte environnementale du secteur ;
  • Répondre aux manques de services pour les communautés autochtones ;
  • Encourager des pratiques d’affaires innovantes et durables ;
  • Améliorer l’inclusion sociale et l’engagement de la communauté ;
  • Favoriser la croissance du secteur du logement communautaire.

Notre vision : Un toit pour tous et toutes.

Share This