Des logements et des services pour les personnes marginalisées à Terre-Neuve

par | Août 19, 2020 | actualités inclusion sociale

Stella’s Circle – Élargir le parc immobilier pour mieux loger les personnes marginalisées

$50,000 du Fonds de transformation du secteur — projets locaux

Le Centre est fier d’avoir attribué une première subvention à un projet transformateur à Terre-Neuve, Stella’s Circle. L’organisme à St. John’s œuvre auprès des personnes les plus vulnérables. Tenir compte des besoins individuels de chacun.e est au cœur des activités proposées par l’organisme qui offre du logement temporaire et permanent, peu importe la situation personnelle ou financière des personnes logées. L’objectif est d’accueillir plus de personnes en ajoutant 21 nouvelles unités.

À propos

L’organisme porte le nom de Dr Stella Burry, travailleuse sociale et diaconesse de l’Église unie. Elle a fondé la Maison Emmanuel en 1945 afin d’offrir un espace accueillant, les personnes vivant des moments difficiles peuvent se loger et nourrir dans un environnement chaleureux qui propose des services adaptés selon la situation de chacun.e.

Aujourd’hui, le mandat de l’organisme demeure d’offrir du logement et des services adéquats aux personnes marginalisées. Les obstacles rencontrés par différents habitants de Stella’s Circle sont souvent liés à des enjeux de santé mentale ou à un handicap, parfois à des périodes de vie difficiles qui les mettent à risque d’itinérance. Des difficultés personnelles augmentent souvent les risques de commettre un crime pour plusieurs personnes qui peinent à se loger adéquatement. D’où l’importance de cette organisation qui cherche à trouver des solutions holistiques, axées sur l’individu et ses obstacles. Transformer la vie de ces personnes commence tout d’abord par un logement adéquat, des services d’employabilité, ainsi que du soutien communautaire.

Un logement adéquat

Différents programmes sont offerts pour aider les personnes vulnérables à se trouver un logement sûr et abordable. Le Centre de ressources Brian Martin propose du soutien et des services adaptés. D’autres programmes de logement existent au Centre Naomi, un refuge d’urgence offrant du logement temporaire et du soutien communautaire à de jeunes femmes, accueillies au sein des 79 unités.

Des services d’employabilité

Différents programmes d’employabilité sont proposés aux personnes hébergées, celles-ci peuvent participer à des programmes éducatifs, une formation professionnelle ou se joindre à des groupes d’échange. De plus, trois entreprises d’économie sociale appartenant à l’organisation permettent à plusieurs résident.e.s d’acquérir une première expérience de travail au sein du café, de l’entreprise de ménage commercial ou de l’entreprise travaillant auprès de personnes aînées.

Du soutien adapté

Plusieurs services aident les personnes vulnérables à bien prendre en charge les différentes sphères de leur vie. Plus précisément, ces services comprennent un programme de soutien aux resident.e.s, un autre programme encadre les femmes ayant un passé criminel et un programme de soutien communautaire appuie les adultes ayant des besoins particuliers en santé mentale. 

Stella’s Circle a reçu des prix et de la reconnaissance au niveau national tel qu’un prix pour l’innovation sociale (Canada Volunteers Award for social innovation-Atlantic Region) ainsi qu’un autre prix pour ses services en santé mentale (Mental Health Champion Award).

Faits saillants

Stella’s Circle cherche à élargir l’offre de logement en tenant compte des besoins de la communauté. Au cours des dernières années, plusieurs lacunes ont été identifiées, compromettant le soutien adéquat des différentes clientèles.

« Il y a un besoin d’analyse afin de bien cibler les groupes de personnes vulnérables pour leur proposer le soutien nécessaire. Un consultant externe aidera l’organisation à formuler une stratégie pour élargir l’offre de logements existante et en ajouter pour les groupes à risque d’itinérance. Si les besoins en logement sont évalués à l’échelle locale, l’organisme pourra ensuite définir une stratégie et cibler les priorités », explique Hope Jamieson, chargée de programmes au Centre pour Terre-Neuve-et-Labrador.

Plusieurs groupes ayant des besoins particuliers ont été identifiés à ce jour :

  • Des aîné.e.s ayant des problèmes de santé mentale : La population à Terre-Neuve connaît le plus grand pourcentage de personnes aînées au Canada. Ainsi, l’offre de service n’est pas assez développée pour répondre aux besoins des aîné.e.s, plus particulièrement pour loger et soutenir les personnes avec des enjeux particuliers liés à leur santé mentale. Une recherche a été effectuée en collaboration avec des chercheurs de la Memorial University of Newfoundland : les résultats soulignent les avantages si ces personnes peuvent rester dans leur milieu de vie le plus longtemps possible, au lieu d’être placées dans des centres adaptés pour personnes âgées. Mais les services adaptés au sein des logements pour personnes aînées se font actuellement trop rares pour permettre aux aîné.e.s cette option.
  • Des femmes sortant du système correctionnel : Stella’s Circle offre du soutien aux femmes ayant des antécédents criminels au Centre Just Us Women. La province n’a pas de maisons de transition ce qui met à risque les femmes sortant de la seule prison pour femmes, située à 200 km de la ville de St. John’s. Les femmes avec un passé criminel ont ainsi moins d’options que les hommes, pour qui certains logements de transition sont proposés.
  • Des personnes avec des enjeux de santé mentale : l’hôpital Waterford à Terre-Neuve qui offre des services psychiatriques est menacé de fermer. Il sera remplacé par un nouvel établissement à capacité réduite. La diminution des lits en psychiatrie aura un impact direct sur les personnes se faisant refuser à l’hôpital qui se trouveront conséquemment à risque d’itinérance.

Le financement du plan d’affaires permettra à Stella’s Circle de mieux définir les prochaines étapes pour créer plus de logements abordables. 

Le secteur du logement communautaire

Le projet élargit l’offre de logement disponible aux personnes habituellement marginalisées et à risque d’itinérance. Ceci aura un impact pour l’ensemble de la communauté et le secteur du logement communautaire.

« Offrir du logement permanent a des effets catalytiques sur l’ensemble de la communauté, selon notre expérience à Stella’s Circle », précise Lisa Browne, PDG de l’organisme. « La stabilité et l’inclusion des locataires brisent leur isolement. Ultimement, avoir un logement stable leur permet de prendre soin de leurs autres besoins et de poursuivre leurs projets personnels, par exemple le retour aux études ou une formation professionnelle. »

L’objectif du plan stratégique est d’élargir l’offre de logements de 79 à 100. Après avoir évalué les priorités et les besoins, l’organisme définira les prochaines démarches, possiblement en demandant un financement auprès de la SCHL (Société canadienne d’hypothèques et de logement).

Share This