COVID-19 et logement communautaire à Vancouver

par | Avr 10, 2020 | Inclusion

Pendant que les autorités et la société réalisent à quel point la santé publique et le logement sont intrinsèquement liés, l’organisme SRO Collaborative Society – un projet financé par le Centre de Transformation du Logement Communautaire- espère voir les effets positifs de la crise actuelle.

« Le financement que nous avons obtenu de l’Initiative d’aide communautaire aux locataires du Centre nous aide à développer des partenariats plus solides avec la ville et le provincial ainsi qu’avec certains proches aidants, propriétaires et locataires », explique Wendy Pedersen, directrice fondatrice de la SRO Collaborative Society.

Regardez la vidéo complète avec Wendy Pedersen décrivant certaines tendances, défis et espoirs actuels.

(Vidéo en anglais) Regardez la vidéo complète avec Wendy Pedersen décrivant certaines tendances, défis et espoirs actuels.

Projet financé: Downtown Eastside SRO Collaborative Society

Financement : Fonds d’initiative d’aide communautaire au locataire

Montant alloué : 150 000 $

Clientèle : personnes âgées, jeunes et jeunes adultes, membres de la communauté LGBTQ +, personnes autochtones et personnes handicapées, communautés racialisées, personnes ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie, ménages à faible revenu.

Vision et objectifs du projet sur le long terme 

Améliorer les conditions de vie des résidents vulnérables et à faible revenu ainsi que stabiliser les loyers dans les 100 hôtels SRO privés au cours des trois prochaines années.

Donner aux locataires la possibilité de s’impliquer pour avoir un impact sur leurs conditions de vie en logement, à l’aide des comités de locataires, par l’éducation aux droits des locataires et à travers le partage de connaissances et par les services de soutien par les pairs.

Stabiliser les coûts des loyers et préserver le parc immobilier de logements communautaires à Vancouver dans un contexte où les logements sans but lucratif sont rarement disponibles et le marché exerce une pression importante sur les loyers.

Impact de la contribution du Centre

Ce financement aidera à rendre les locataires plus autonomes, dont plus de 30 % sont des locataires autochtones et d’autres sont aux prises avec des défis d’employabilité, de santé mentale et de toxicomanie. Le maintien du parc locatif des SRO a un impact positif non seulement sur la vie des locataires, mais également sur la réduction de l’itinérance.

SRO: Single-Room Occupancy, donc des chambres accueillant principalement des résidents vulnérables à faible revenu, souvent comme dernier recours avant la rue.

Share This