Ontario Aboriginal Housing Service (OAHS) et le logement autochtone en Ontario

par | Juin 19, 2020 | actualités autochtones

Logement autochtone : besoin urgent de changements systémiques

À la suite du rapport des Nations Unies sur le logement autochtone de 2019, Leilani Farha, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le logement convenable, a exigé une action immédiate de la part du gouvernement canadien en qualifiant le rapport comme important signal d’alarme. Alors que les femmes se heurtent généralement à de plus grands obstacles pour accéder au logement abordable, les femmes autochtones sont encore plus à risque d’itinérance. Le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA) souligne cette triste réalité. Au Centre, nous croyons fermement qu’un logement convenable est essentiel pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Comme l’a dit Margaret Pfoh, membre du conseil d’administration : « Le logement est la panacée de toute crise. Si nous ne leur fournissons pas un endroit sécuritaire pour se loger, comment les personnes vulnérables peuvent-elles prendre soin de leurs autres besoins ? Ça serait tout à fait impossible. »

Ontario Aboriginal Housing Service (OAHS) comme garant des droits du logement autochtone en Ontario

« Nous sommes enthousiasmés à l’idée de soutenir l’évolution continue et dynamique de l’OAHS, c’est pourquoi le Centre vient tout juste de leur octroyer une subvention », a déclaré Stéphan Corriveau, directeur général du Centre. « Cet argent va permettre au conseil d’administration de l’OAHS de relever les défis actuels. Lors d’une réunion avec les membres du conseil et les cadres supérieurs, un plan stratégique quinquennal sera formulé. Ce plan pourra soutenir au mieux les personnes concernées durant les années à venir. La séance de planification stratégique aura des répercussions profondes sur les dossiers provinciaux liés au logement ainsi que des effets sur les autres partenaires sectoriels. »

Plus concrètement, deux stratégies doivent être élaborées qui sont susceptibles d’avoir un impact important sur le secteur du logement communautaire en Ontario, notamment pour les groupes et les familles autochtones :

Une stratégie d’engagement et de communication avec les locataires

Une stratégie de gérance de l’environnement, respectant les pratiques visant à promouvoir une utilisation responsable des terres et la protection de l’environnement naturel.

Le Centre a hâte de partager le plan détaillé et des photos dans les semaines à venir, alors restez à l’affût!

Découvrez l’organisation

OAHS offre des services de soutien et des logements sécuritaires et abordables hors réserves depuis 1994. Leurs programmes soutiennent les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis à revenu faible ou modique, partout en Ontario. Par exemple le programme First Nation, Inuit and Métis Urban and Rural Rental (FIMUR) offre des logements locatifs bien situés et basés sur le revenu des locataires à des lieux stratégiques. De plus, OAHS œuvre à faciliter l’achat d’une première maison par le biais du programme FIMUR Assisted Homeowner Program and Repair. Grâce à un prêt à remboursement conditionnel pouvant atteindre jusqu’à 30 000 $, plusieurs familles autochtones peuvent maintenant réaliser leur rêve de devenir propriétaire.

OAHS collabore étroitement avec 40 fournisseurs de logements pour personnes autochtones afin d’offrir des habitations accueillantes et adaptées à leur culture. D’autres services de soutien incluent le renvoi aux centres de crise ou aux logements temporaires, des conseils financiers, des références aux centres culturels et communautaires et un babillard affichant des offres d’emplois. Environ 3 400 unités existantes desservent 10 000 locataires.

Share This