La réconciliation

Passage obligé du droit au logement

Pendant des milliers d’années, les peuples autochtones ont trouvé des moyens de vivre en symbiose dans le cadre de l’écosystème situé sur ce qui s’appelle aujourd’hui le Canada. Leur occupation du territoire était gérée selon des valeurs qui considéraient la terre comme une ressource à respecter afin d’être durable pour elle-même et tous ses habitants.

Dans ce système, le territoire accueillait les gens et, en échange de cette hospitalité, ceux qui y vivaient partageaient la responsabilité de protéger cette relation, assurant ainsi leur propre survie de même que celle des générations futures.

Lorsque les premiers Européens sont arrivés, les peuples autochtones n’ont ni particulièrement célébré ou déploré leur venue. Ils n’étaient que des acteurs supplémentaires dans un espace déjà partagé entre de nombreux groupes. Ce qui a changé avec ce nouveau groupe, c’est leur vision de la terre. Au lieu d’être quelque chose à respecter et partager, celle-ci devenait un objet à posséder, à marchander. Ce changement paradigmatique des relations entre le territoire et les populations l’occupant n’a été ni souhaité, ni espéré, ni discuté, ni négocié, ni accepté par les peuples autochtones.

En substance, l’imposition forcée d’un nouveau type de relations entre les populations ainsi que d’un modèle de gestion des terres par un groupe étranger à son seul profit correspond à la définition du colonialisme. Le colonialisme régit toutes les relations, qu’elles soient économiques, culturelles ou sociales, de manière à ce qu’elles soient avantageuses pour la partie coloniale et préjudiciables à la partie autochtone.

Le Centre de transformation du logement communautaire reconnaît que ces centaines d’années de relations systématiquement déséquilibrées et de dépossession injustifiée sont à l’origine et alimentent toujours la crise du logement sans cesse croissante que vivent les individus, les communautés et les nations autochtones.

Le Centre est convaincu que la notion de logement communautaire, c’est-à-dire des logements possédés et gérés collectivement pour répondre au besoin et au droit de toutes et de tous d’être logés de manière appropriée en échange d’une contribution (financière et sociale) établie selon les moyens de chacun, est largement inspirée par des valeurs et des connaissances en phase avec les traditions autochtones et leur compréhension du monde.

En tant que tel, le Centre est convaincu que la valorisation du logement communautaire est l’un des chemins menant à la réconciliation avec les peuples autochtones et à la construction d’un modèle social et économique équitable et durable fondé sur le respect, la confiance, la coopération et la collaboration entre et à l’égard des individus, des communautés, des peuples et de la terre. Lorsqu’il est correctement mis en œuvre, le logement communautaire est un outil habilitant pour réaliser ses droits et développer ses capacités. Il se veut porteur d’espoirs, tout en renforçant les composantes autochtones et allochtones de la société.

Le Centre reconnaît que la colonisation dudit territoire au cours des 500 dernières années est caractérisée par des pratiques systématiques de spoliation, de violence, de mépris, de prédation, de discrimination, de racisme et d’agressions contre les individus, les peuples et les nations autochtones, incluant les Inuits et les Métis. Nous croyons fermement que la colonisation et ses effets délétères se poursuivront tant que la société canadienne, ses institutions et la population en général ne reconnaîtront pas cet état de fait et négligeront de poser les actes de réparation et de réconciliation à la mesure de ces sévices. En tant qu’organisation œuvrant pour la pleine réalisation du droit au logement pour toutes et tous, il nous apparaît évident que ce droit ne peut être atteint si des efforts particuliers ne sont pas déployés pour corriger la situation engendrée par la négation des droits des personnes et collectivités autochtones.

De plus, nous affirmons notre espoir et notre ambition que la société canadienne reconnaisse et facilite le leadership, la prise en charge et l’appropriation par les Autochtones eux-mêmes des outils et des actions menant au respect de leurs droits et aspirations. Finalement, nous sommes convaincus que ces gestes sont préalables à l’atteinte généralisée du droit au logement par l’ensemble de la population, y compris par les autres groupes discriminés dont les minorités linguistiques, les personnes racisées, les femmes ainsi que les groupes LGBTQ+ et les personnes vivant avec un handicap.

Face à ces constats et ces ambitions, le Centre prend les engagements suivants :

  • Promouvoir le caractère déterminant de la réconciliation, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du Centre ;
  • Faire écho et répondre aux appels à l’action en faveur des peuples autochtones ;
  • S’engager envers les fournisseurs de logements dirigés ou gérés par des Autochtones, les soutenir, et appuyer leurs plans de transformation ;
  • Créer des outils et offrir de la formation afin de soutenir les fournisseurs de logements communautaires dans leurs efforts de réconciliation.
Découvrez nos actualités et projets financés sur …

La réconciliation avec les peuples autochtones

Revenir chez soi : la Nation Squamish construira des logements abordables sur des terres de réserve

Revenir chez soi : la Nation Squamish construira des logements abordables sur des terres de réserve

La Hiy̓ám̓ ta Sḵwx̱wú7mesh Housing Society, fondée par le Conseil de la Nation Squamish, a comme objectif ambitieux de fournir à chaque membre de sa communauté un logement abordable et culturellement approprié, alors qu’une crise du logement sévit dans ses réserves de la côte Ouest. Un premier projet verra le jour sous peu, et d’autres sont déjà en préparation.

Consolider l’industrie de l’habitation des Premières Nations, un membre à la fois

Consolider l’industrie de l’habitation des Premières Nations, un membre à la fois

Travailler comme gestionnaire de logements auprès des Premières Nations est gratifiant, mais ce n’est pas une mince tâche. L’habitation dans les communautés des Premières Nations présente des réalités uniques avec lesquelles ces gestionnaires doivent composer. C’est pourquoi, depuis 2019, l’Association des professionnels de l’habitation des Premières Nations cherche à professionnaliser cette carrière et à offrir son soutien à ces travailleurs et travailleuses, partout au pays.

Nous cherchons tous et toutes notre place

Nous cherchons tous et toutes notre place

Nous avons récemment discuté avec Margaret Pfoh, qui est Tsimshian du clan de l’Aigle de la Première Nation Gitga’at, au sujet de l’itinérance chez les Autochtones. Margaret s’est jointe au secteur du logement sans but lucratif il y a 25 ans et a été P.-D.G. de la Aboriginal Housing Management Association pendant trois ans. Elle est aussi membre du conseil d’administration du Centre de transformation du logement communautaire. Pendant ce mois national de l’histoire autochtone, nous voulions faire connaître à nos lecteurs ses observations sur d’autres sujets, dans cette entrevue éditée.

Éditorial: Célébrer le travail des peuples autochtones

Éditorial: Célébrer le travail des peuples autochtones

Ce mois-ci, nous profitons de l’infolettre pour souligner la Journée nationale des peuples autochtones, qui se déroule le jour du solstice d’été, le 21 juin. Cela fait 25 ans cette année que cette journée est soulignée au pays. Juin est aussi le Mois national de l’histoire autochtone. Pour célébrer, nous voulons lever notre chapeau aux organisations autochtones qui nous ont fait confiance pour les aider à mener leurs projets.

Projets financés

Découvrez les projets financés qui s’inscrivent dans le processus de la réconciliation avec les peuples autochtones lorsqu’il est question du droit au logement

Projets locaux

Fonds de transformation du secteur

Bonifiez la quantité et la qualité des services offerts à vos locataires et votre communauté.

Projets d'impact sectoriel

Fonds de transformation du secteur

Améliorez l’offre de services aux promoteurs de logements communautaires à l’échelle de votre région, province ou pays.

Fonds d'initiative d’aide communautaire aux locataires

Favorisez la participation des locataires dans les décisions qui les concernent.

Devenir Réviseur.e.s bénévoles

Faire partie de la vague de transformation des pratiques du logement communautaire

Share This