Éditorial : l’équipe s’agrandit et mise à jour à propos des accompagnateurs régionaux en énergie

par | Oct 29, 2021 | actualités éditorial

Nous avons profité des dernières infolettres pour vous parler de l’importance d’agir ensemble, pour vous présenter une réviseure qui collabore avec nous et pour célébrer le travail des peuples autochtones. Aujourd’hui, nous aimerions vous parler de nous, puisque nous avons quelques nouvelles à vous raconter!

D’abord, nous avons accueilli deux nouveaux chargés de programme au mois d’août! Brian Clifford s’occupe des projets provenant de la Colombie-Britannique, et Scott Stager Piatkowski, de ceux de l’Ontario.

Brian possède une dizaine d’années d’expérience dans le secteur du logement communautaire, dont sept comme chargé de politiques et analyste à la BC Non-Profit Housing Association. Brian a déménagé récemment de Vancouver à Montréal, mais il a apporté avec lui sa liste de contacts et ses connaissances des réalités de la Colombie-Britannique!

Il considère que son travail de chargé de programme au Centre ne se résume pas seulement à évaluer les demandes de subventions et aider à décider quels projets seront financés.

« C’est vraiment de comprendre les besoins, de faire la promotion du Centre auprès de groupes externes pour leur faire savoir qu’on existe et [de faire en sorte que] les projets répondent aux besoins spécifiques du contexte [des] provinces », dit-il.

« Je veux vraiment que le Centre devienne une organisation incontournable, que les groupes le considèrent comme une ressource à laquelle ils peuvent avoir accès. »

De son côté, Scott est basé à Waterloo. Il arrive au Centre avec une expérience impressionnante de 30 ans en gestion de coopératives d’habitation. « Mon rôle est de faire avancer les objectifs du Centre, c’est-à-dire d’établir la durabilité du mouvement du logement communautaire. »

Les connaissances de Scott et les liens qu’il a pu tisser avec les gens du milieu sont vastes. Il compte bien, lui aussi, tirer profit de son expérience et de sa liste de contacts pour faire connaître le Centre et encourager des organisations à déposer des projets.

Pendant l’année financière 2020-2021, le Centre a accordé 1 303 910 $ à 21 projets situés en Ontario. D’après Scott, sa province fait face « au même type d’enjeux que la plupart du reste du pays, mais à plus grande échelle. » Il évoque la réorganisation structurelle qui devient nécessaire à la suite de l’échéance des hypothèques et des accords d’exploitation avec le gouvernement, et le désir de tirer parti des actifs existants pour croître et répondre aux besoins. Le Centre est là pour soutenir les organisations dans ces changements.

Oh. Et Scott souhaite préciser que les coopératives d’habitation sont admissibles au financement du Fonds d’aide d’initiative communautaire aux locataires! Bien entendu, nous appuyons autant la participation des locataires que celles des membres de coops.

N’hésitez pas à communiquer avec Scott ou Brian pour discuter d’un projet!

Nous sommes aussi heureux.se.s de compter dans nos rangs — en plus de Brian et Scott — Susanne Roethlisberger comme technicienne en gestion de données. Susanne travaille un peu plus dans l’ombre, mais elle veille avec soin à l’amélioration de Portico, notre portail qui permet de déposer une demande de subvention, de transmettre les rapports de suivi, d’utiliser notre outil d’autoévaluation, et plus encore.

Du côté des accompagnateurs régionaux en énergie

C’est Hope Jamieson qui est maintenant responsable du projet pilote des accompagnateurs régionaux en énergie, à la suite du départ d’Amy Bolt (bonne chance Amy dans tes nouveaux défis!). Hope continuera à faire équipe avec Chris Rootsaert pour ce programme.

L’initiative ARE, réalisée avec la Fédération canadienne des municipalités, permet notamment aux fournisseurs de logements abordables de faire, avec un.e accompagnateur.rice, une évaluation de leur situation énergétique et d’obtenir des recommandations pour être plus efficaces et ainsi, réduire leur consommation d’énergie.

Hope souhaite inciter les organisations à communiquer avec elle pour demander une évaluation — gratuite — à distance. Les économies à réaliser à la suite d’une telle évaluation peuvent être très intéressantes. Par exemple, une organisation a identifié des économies potentielles de près de 60 000 $ sur dix ans !

Et pas besoin d’être prêt à se lancer dans des rénovations substantielles. Ces évaluations énergétiques peuvent aussi mener à l’identification de mesures plus simples et de plus petite envergure, qui n’entrainent pas ou peu de coûts.

« Je voudrais que ça soit une porte d’entrée. Je crois que des personnes qui ne prévoient pas de grands travaux de rénovation s’empêchent d’en profiter, mais je pense que les groupes qui ne sont pas à cette étape peuvent tout de même en bénéficier. Nous voulons encourager les gens à se mettre à l’eau », précise Hope.

Sans oublier notre rapport annuel

Finalement, nous l’avons déjà annoncé le mois dernier, mais nous avons publié notre rapport annuel 2020-2021 dans les dernières semaines. Il s’agit de LA référence à avoir sous la main pour connaître ce que nous avons fait pendant l’année. On y trouve même la liste de tous les projets que nous avons financés. Bonne lecture!

Share This